Environnement


Démarche

En tant qu’aménageur hydraulique de la région provençale, la SCP a fait reconnaitre dès 1999 son engagement au travers de la certification ISO 14001 afin d’anticiper et prévenir au mieux les impacts générés par ses activités sur l’environnement. La Société s’engage ainsi à identifier au plus tôt les enjeux environnementaux et réglementaires liés aux prestations d’ingénierie et de conseil.

Le barrage de Bimont a fait l’objet d’une attention tout particulière, à double titre : Il fait partie intégrante du site classé de « La Montagne Sainte-Victoire » et il est également un site classé en lui-même, avec le barrage Zola. Les travaux de rénovation du barrage ont donc fait l’objet d’un travail préalable avec l’Architecte des Bâtiments de France, afin d’assurer une intégration paysagère optimale des différents éléments du projet (choix des matériaux et couleurs, etc.).

Les impacts

Afin de respecter et préserver les enjeux environnementaux, la SCP a fait réaliser un inventaire de la flore, de la faune, et des habitats. Les principaux enjeux sont :

  • La présence de chauves-souris dans le système de drainage de la chaussée du barrage,
  • La Fauvette pitchou, oiseau protégé nichant au sol sur la falaise face au barrage,
  • Les hirondelles des rochers et les Lézards ocellés vivant à proximité du barrage,
  • Les poissons vivant dans la retenue.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA  Barrage Bimont - Environnement - Chênaies rupicoles  Barrage Bimont - Environnement

Dans le cadre de sa démarche environnementale, et au travers d’une étude d’impact et d’une enquête publique qui ont permis d’échanger avec l’ensemble des parties prenantes (administration, associations, riverains…), la SCP a mis en place des mesures permettant de minimiser au maximum les impacts du projet sur l’environnement :

  • Balisage et optimisation de la zone de travaux pour que le projet évite les secteurs sensibles,
  • Évacuation des chauves-souris avant le début des travaux,
  • Pêche de sauvegarde lors de la vidange partielle,
  • Phasage de travaux respectueux du calendrier biologique des espèces (début des travaux bruyants hors période de reproduction de la fauvette),
  • Accompagnement environnemental par des écologues lors des différentes phases du chantier,
  • Suivi post travaux de la recolonisation du site par les chauves-souris.

 

Accès au barrage

L’objectif de la Société du Canal de Provence est de limiter les fermetures du site :
pour les visiteurs, à partir de fin 2017 et jusqu’à la fin des travaux, l’accès à la crête de l’ouvrage sera règlementé et interrompu durant la semaine, mais rétabli pendant les plus fortes affluences, le week-end et les jours fériés.